Les bijoux en corne de zébu de Madagascar

Zébus de MadagascarÀ Madagascar, le zébu est au cœur de la vie paysanne locale : élevé pour sa viande, son lait, son cuir, cet animal fournit aussi ses cornes aux villageois qui y taillent bijoux, couverts, barrettes et bibelots.

Ces objets se vendent extrêmement bien aux touristes et sont le fruit d’un artisanat authentique et de qualité, bien que les procédés de fabrication soient de fortune. Découverte des bijoux malgaches.

Le travail de la corne

Les procédés de taille et de fabrication des bijoux en corne sont 100 % manuels : pour les façonner, l’artisan malgache chauffe la corne plusieurs fois et utilise diverses techniques de modelage à chaud avant de refroidir l’objet avec de l’eau. Puis, il la sculpte et la polit comme du bois à l’aide d’outils de fortune bien souvent, de cendre et d’un tissu humide.

Enfin une cire d’abeille naturelle est utilisée pour faire briller le bijou. Quelques brins de paille pour la source de chaleur, un peu d’eau et surtout beaucoup de minutie et d’huile de coude sont nécessaires à celui qui travaille la corne. Son atelier se limite souvent à un simple établi formé de 3 planches de bois. Dans les villages, les artisans les plus expérimentés sont la plupart du temps d’anciens paysans qui ne peuvent plus se rendre aux champs.

Cornes de zébus malgaches

Les colliers malgaches

Les artisans locaux à Madagascar utilisent deux types de corne : blanche ou noire, celle-ci correspond à la variété de zébu. Si le zébu est l’emblème de cette île, les colliers fabriqués avec sa corne ne sont pas moins emblématiques pour les visiteurs. Présentant des anneaux de toutes les formes et de tous les coloris, utilisant aussi le raphia et les graines de palissandre, ces bijoux sont vibrants de joie de vivre.

Si la corne teinte est "tape à l’œil", les perles plus sobres en corne noire ou blanche sont très élégantes et peuvent être portées au quotidien. Sautoirs, ras le cou et pendentifs peuvent également présenter des coquillages ou des figurines taillées dans l’os : les petites tortues de Madagascar sont un symbole incontournable de l’artisanat malgache si vous avez l’occasion de voyager dans cette île.

Des bijoux variés

Le choix des bijoux en corne de zébu montre combien les artisans malgaches sont créatifs : mêlant souvent la corne à la nacre, ils proposent des mélanges de coloris et motifs variés (dégradés, rayures) – il y en a vraiment pour tous les goûts ! Les nuances naturelles de la corne (blanche, noire) ainsi que le travail de la corne teintée permettent de multiples coloris et des rendus divers, dont la texture est toujours douce et agréable à porter.

La corne offre autant de variantes qu’une matière artificielle mais est bien plus élégante qu’un plastique banal : c’est là son avantage, de même que l’entretien minimal qu’elle requiert contrairement à d’autres bijoux artisanaux en bois ou métal par exemple. Brute ou sculptée, mate ou brillante, la corne malgache est aussi résistante que légère à porter.

Crédits Photos : Bernard Gagnon (1) et HoneyGaLe (2).

Écrit par Zoé le dans Les bijoux ethniques

Si vous avez aimé, faites le savoir !

1 commentaire

Écrit par salamandre le 28/03/2015 à 17h52

Merci Zoé, votre site est superbe et vos articles très intéressants. Ils m'ont aidés à voyager d'une ethnie à l'autre sans quitter mon petit village!

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : qf7m7hfbym